Liens vers des ressources

ToutapprendreLa bibliothèque vous propose des cours d'auto-formation en ligne :

Langues, Français Langue Etrangère

Code de la route et permis fluvial


Mais aussi...

Bien-être et santé

Sport & fitness

Bureautique

Multimédia

Premiers secours


Cliquez sur le logo ci-dessus
pour accéder aux cours !

(service réservé aux abonnés de la bibliothèque)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ToutApprendre

Nous trouver

Vue extérieure

12 rue des Eglises
(adresse postale)

10 rue des Murs
(entrée)

03.88.71.07.22

info.bmsaverne@orange.fr

ou via notre
formulaire de contact


*

Newsletter mensuelle de la bibliothèque :

Je m'inscris !

*

Nous suivre sur Facebook :
Facebook

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Horaires

Horaires d'ouverture

Mardi 13h - 19h

Mercredi

10h - 18h
Jeudi
10h - 18h
Vendredi
10h - 18h
Samedi

10h - 16h

La Bibliothèque est fermée au public jusqu'à nouvel ordre

Pas de soucis, vos documents et abonnements ont tous été prolongés

La consolation de l'ange

Dialogue entre Hugo, jeune homme de 20 ans rescapé d’une tentative de suicide et  Blanche, rescapée d’Auschwitz, et qui en fin de vie, a volontairement demandé à stopper sa dialyse. Hugo veut quitter la vie à 20 ans, Blanche veut passer à l’après-vie à 92 ans.

 

Hugo n’aime pas (la) sa vie, Blanche a vécu la sienne intensément. Deux parcours similaires à des époques différentes, des douleurs inimaginables, des traces indélébiles dans les cœurs et les corps.

 

Une leçon de vie, de survie, l’un aidant l’autre à trouver un sens, consciemment ou non. Un sens pour une vie à vivre, un sens pour les quelques jours de sursis. On voyage entre la Pologne et la France, entre 1945 et 2019. Les malheurs ont jalonné leurs vies respectives, et malgré tout, il y a toujours du positif à retirer, de la joie à trouver dans les gouffres noirs de l’âme humaine. L’héroïne de Lenoir ne donne pas de leçons, mais des pistes pour trouver un sens à des moments où il n’y a plus rien. C’est surtout une héroïne de la vie, sans fards ni trompettes,  que l’optimisme a touours accompagné même dans les périodes les plus sombres de sa vie.

 

 

 

Extrait :

Quand on a une vie intérieure, peu importe, sans doute, de quel côté des grilles du camp on se trouve…J’ai déjà subi mille morts dans mille camps de concentration. Tout m’est connu…D’une façon ou d’une autre, je sais déjà tout. Et pourtant, je trouve cette vie belle et riche de sens…Le grand obstacle c’est toujours la représentation et non la réalité.